Sélectionner une page

Attachés à Dieu – 03 – S’exercer à la piété (part 2)

15 Avr, 2019Podcasts, Prédications

Message du 14/04/2019

La semaine dernière nous avons continué sur notre thématique de l’attachement à Dieu. Et plus particulièrement nous avons parlé de la piété. 

La piété c’est être entièrement attaché et dévoué à Dieu et de le manifester en obéissant à sa volonté. Et nous avions vu que nous manifestions notre attachement, notre piété envers Dieu en recherchant la sainteté. Dieu est saint et en recherchant à être saint, nous montrons ainsi au seigneur notre désir de lui plaire et donc notre attachement à sa personne.

Nous avions commencé à étudier le texte de 2 Pierre 1.3-11 et particulièrement les v 3 et 4.

Dans ces 2 versets, Pierre pose les fondations: Je ne peux pas vivre et manifester mon attachement à Dieu par mes propres forces. C’est Lui qui nous a tout donné pour que cette vie et cette piété puisse exister dans notre vie. IL nous a révélé Jésus et avec lui donné les meilleures promesses afin que nous puissions progresser dans notre marche et notre sanctification pour LUI. 

C’est Jésus qui est la source de la puissance qui rend possible tous les progrès et la sainteté dans laquelle nous sommes appelés à marcher.

J’aimerai continuer et terminer ce matin notre méditation de ce passage et ainsi terminer notre thématique sur l’attachement à Dieu.

Lisons 2 Pierre 1.3-11 «  Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu; 4celles-ci nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise. 5A cause de cela même, faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la connaissance, 6à la connaissance la maîtrise de soi, à la maîtrise de soi la patience, à la patience la piété, 7à la piété l’amitié fraternelle, à l’amitié fraternelle l’amour. 8Car si ces choses sont en vous, et y sont avec abondance, elles ne vous laisseront point oisifs ni stériles pour la connaissance de notre Seigneur Jésus-Christ. 9Mais celui en qui ces choses ne sont point est aveugle, il ne voit pas de loin, et il a mis en oubli la purification de ses anciens péchés. 10C’est pourquoi, frères, appliquez-vous d’autant plus à affermir votre vocation et votre élection; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. 11C’est ainsi, en effet, que l’entrée dans le royaume éternel de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ vous sera largement accordée. »