Sélectionner une page

Attachés à Dieu, comment retrouver le premier amour – Fabien Boinet

1 Avr, 2019Podcasts, Prédications

 

Le dictionnaire donne cette définition: « Sentiment d’affection durable (liens) qui unit aux personnes ou aux choses. »
L’attachement c’est donc éprouver durablement de l’amour pour quelqu’un ou quelque chose. Il y a des liens qui se sont tissés et qu’il est devenu difficile de rompre.

Dans n’importe quelle relation, si souvent au départ les liens et l’attachement sont fort, parfois avec le temps, les épreuves de la vie, ces liens peuvent se distendre et même finir par disparaitre. Le moyen de prévenir cela c’est de veiller à ce que ces liens se renforcent toujours au quotidien. C’est s’investir dans la relation en question pour qu’elle soit toujours aussi forte. C’est plus facile à dire qu’à faire en réalité. Ce n’est pas toujours simple avec des personnes que l’on voit, ça ne l’est pas d’avantage avec celle qu’on ne voit pas. Ex Amitiés qui se font et se défont
Peut-être voyez vous où je veux en venir. J’aimerai bien sûr méditer ce matin à propos de notre attachement à Dieu. De quelle manière sommes nous attachés à lui? comment Dieu est il attaché à nous ? et comment retrouver cet attachement envers lui si on l’a perdu?
Je voudrais lire ce texte ce matin avec vous dans deux traductions différentes: 2 Corinthiens 11:1–3

[BFC97] « Ah ! je souhaite que vous supportiez un peu de folie de ma part ! Eh bien, oui, supportez-moi ! Je suis jaloux à votre sujet, d’une jalousie qui vient de Dieu : je vous ai promis en mariage à un seul époux, le Christ, et je désire vous présenter à lui comme une vierge pure. Mais, tout comme Ève se laissa égarer par la ruse du serpent, je crains que votre intelligence ne se corrompe et ne vous entraîne loin de l’attachement fidèle et pur au Christ. »

[LSG1910] « Oh! si vous pouviez supporter de ma part un peu de folie! Mais vous, me supportez! Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. »