Sélectionner une page

Jésus est toujours présent malgré les soucis: le témoignage d’Isabelle

14 Nov, 2018Témoignages2 commentaires

Je m’appelle Isabelle j’aimerai vous partager le chemin qui m’a sauvé d’une folie sans retour. J’ai 52 ans, 3 garçons et je suis maintenant grand-mère d’une jolie petite fille de 9 ans.

Mon enfance n’a pas été rempli de joie, d’amour et de stabilité. Mes parents étaient séparés, nous étions 11 enfants : 4 filles et 7 garçons. Nous habitions une petite maison chaleureusement fournie par l’association Abbé Pierre; Maman était fatiguée et malade et les plus grands l’aidaient à la maison.

Lorsque j’ai eu 5 ans, je suis partie de la maison avec mes 2 frères, nous avions 1an d’écart, moi j’étais au milieu. Nous avons été placés en Aérium pour enfants malades sur l’ile d’Oléron. C’était un grand établissement qui pouvait accueillir plus de 200 enfants. Nous partions pendant des périodes assez longues qui allaient de quelques mois à plus d’1 an sans voir notre famille. Dans cet endroit, nous avons connu la violence physique et psychologique (jusqu’à mes 12ans où je me suis rebellée). C’est une période qu’on ne peut pas oublier et qui reste gravée en moi. Ces moments ont engendré des séquelles dans ma vie d’adulte .

Mon adolescence a été remplie d’échecs: scolaire, amical et à 15 ans je suis partie de chez ma mère qui était instable. J’avais la sensation de vivre dans un monde qui m’engloutissait à chaque pas….

J’ai rapidement connue un garçon tout aussi perturbé que moi. Nous avions grandi ensemble dans la même résidence. A 25 ans, j’avais eu mes 2 premiers garçons et malheureusement, nous nous sommes quittés quelques temps après .

Un jour, mon beau frère Melkon m’a fait connaître Dieu et je me suis retrouvée dans une église à Alfortville. J’étais jeune et sans expérience de la vie. Je me suis rapidement fait baptisée puis j’ai quitté l’église par manque de foi. Quelques mois après avoir fermé la porte de mon cœur à Dieu, j’ai connu Mohamed (mon prince charmant) quelle chance, car il m’a porté, soutenu et nous a aimé tous les trois. Il nous a donné une maison, une famille, un équilibre et j’ai eu mon 3ème garçon.

Mais quand vous vous éloignez de Dieu, le bonheur ne demeure pas. Malgré ma vie qui était parfaite à mes yeux, mon cœur souffrait et je perdais pied. En 2009, j’ai dit à mon conjoint que j’avais besoin de retourner à Dieu car malgré l’amour qu’il me donnait, j’avais l’impression de perdre pied.

Le Seigneur,dans toute sa bonté, a remis de l’ordre dans ma vie il m’a donné un nouveau cœur plein d’amour, de sagesse et surtout rempli de paix. il a guéri mon âme, il m’a appris à prendre soin de moi avant de pouvoir donner aux autres . Malgré cela, les soucis ont continué à affluer dans ma vie:

Il y a eu beaucoup de décès dans ma famille. Mon frère en 2010, mon papa en 2012 ainsi que ma cousine en octobre 2013. Puis  j’ai perdu mon neveu en janvier 2014. Ensuite ce fut le tour de ma maman dont je m’occupais depuis 8 ans.  J’ai beaucoup souffert des conditions de sa mort,  j’ai versé beaucoup de larmes. Puis un mois après, en février, c’est mon beau frère qui est parti, suivi en  Janvier 2015 de ma belle mère.

J’ai eu aussi des problèmes dans mon couple. Les choses n’allaient plus comme avant. En 2016 je me suis réveillée un matin et je voulais mettre fin à cette relation devenue difficile, j’étais fatiguée de me battre avec lui. Tous les deux, nous étions malheureux. Mais de mon coté,  j’ai prié et crié à Dieu pour qu’il me donne le courage de ne pas détruire plus de 21 ans d’amour.

Grâce aux prières, à sa sagesse et à beaucoup de patience, le Seigneur m’a redonné l’amour que je pensais éteint. C’est un processus qui a pris une année.

En mars 2018, les médecins m’ont diagnostiqué un anévrisme cérébral. Ils l’ont découvert par hasard… Le hasard vous y croyez?? C’est le Seigneur qui a agit dans ma vie encore une fois. Après avoir appris cette nouvelle, j’ai prié avec mes frères et sœurs de l’église de Versailles. A ce moment j’étais rempli de peur. Le 24 septembre, à l’église, pour la première fois en 8 ans j’ai posé le genou par terre et j’ai prié à voix haute. J’ai crié au Seigneur: «Aide-moi Seigneur! Enlèves mes peurs!»

Le soir, en rentrant à la maison, j’ai consolé mon fils qui pleurait et je lui ai dit de mettre Dieu au dessus de toutes choses car seul Dieu a le pouvoir de sécher les larmes et de consoler vraiment. Puis, mon fils m’a vu partir avec calme et rempli de paix et cela l’a rassuré .

Le 25 septembre je partais à l’hôpital, l’esprit serein, sans stress et dans mon cœur résonnait cette parole: “Que ta volonté soit faite Seigneur!” . Le mardi matin à 8 heures, on m’a ouvert la tête et les médecins ont clippé l’anévrisme. A peine quelques jours plus tard je rentrais chez moi sans aucun soucis.

J’ai attendu d’être seule chez moi, je suis allée dans ma chambre,  je me suis mise face à mon lit les genoux par terre et j’ai prié le Seigneur à voix haute pour le remercier de tout ce qu’il faisait dans ma vie, de tout cet amour qu’il m’avait manifesté dans ces moments difficiles. Cette prière venait du plus profond de mon coeur. Puis d’un coup je me suis mise à parler en langue (je n’avais jamais demandé à Dieu de parler en langue car je ne me sentais pas prête pour ça). Mais Le Seigneur m’a béni. J’ai été surprise et comblée de joie!

Il y a des combats que seul Dieu peut contrôler, quand un problème surgit dans ma vie je refuse désormais de dire  «Pourquoi Seigneur?». Au contraire, je prie qu’il gère ma vie et je met mon espoir en lui. Depuis toutes ces années le Seigneur a vraiment agit: il m’a gardé dans ma santé, dans mon couple, avec ma famille, dans mon travail et tellement de domaine. Il me donne de l’amour, de la sagesse et la paix de l’esprit! Et grâce à Lui, j’ai une belle et grande famille spirituelle.

Isabelle

2 commentaires

  1. Daniel GUEÏ

    Merci ma soeur Isabelle pour ton témoignage qui m’a ému. DIEU t’aime beaucoup comme il a aimé d’autres dont les témoignages comme le tien édifiants sont contenus dans sa parole ( La Bible ). Merci pour le courage que tu as eu pour partager ce témoignage qui est un acte de reconnaissance pour toi pour le Seigneur. Ces épreuves t’ont fait grandir et aujourd’hui, tu es devenue une personne mature dans la foi. Ce témoignage, pour moi qui l’ai lu, a fortifié ma foi, pour savoir que notre ILLUSTRE MAITRE son EXCELLENCE le Seigneur JESUS est toujours avec nous pour nous garder.( Matthieu 28 v 20 ). Demeure richement bénie belle enfant de DIEU. Ton frère Daniel GUEï de l’accueil qui t’aime bcp.

  2. Alexia V

    Merci au seigneur pour sa grâce dans ta vie.

    Et Merci à toi pour ton témoignage

    😘

%d blogueurs aiment cette page :