Sélectionner une page

La mauvaise et la bonne nouvelle de Noël

26 Déc, 2018Podcasts, Prédications

Nous sommes à quelques heures de Noël. Ces moments sont souvent synonymes de fêtes, de joie, de moment en famille. Noël, c’est parfois aussi des moments difficiles car il peut nous rappeler notre solitude, nos manques de moyens, parfois aussi souligner nos difficultés relationnelles et familiales, ou encore nous rappeler de mauvais souvenirs etc.

Pour beaucoup la période de Noël c’est un mélange subtile de moments joyeux et de choses dont on se passerait bien: On se passerait bien par exemple de dépenser autant d’argent car après il faut se serrer la ceinture. On se passerait bien de manger autant car après on regrette d’avoir pris du poids. On se passerait bien de courir à droite et à gauche pour faire plaisir à toute la famille, car au final on ne profite pas de l’instant présent… Je peux comprendre qu’Aujourd’hui, pour certains, Noël ressemble plus à une dictature qu’à un véritable moment de fête et de Joie.

Nous n’avons pas le temps de developper les origines de ce mot, ni même les évolutions que les hommes ont donné à cette fête. Cette période de l’année était déjà une fête avant qui même la naissance de Jésus. La manière de célébrer cette période de l’année a beaucoup changé et évolué au fil des siècles. Avant Jésus les hommes adoraient et célébraient des idoles en lien avec la renaissance du Soleil (solstice d’hiver), Aujourd’hui plus de 2000 ans après Jésus, beaucoup célèbrent Noël bien différemment aussi, ou Jésus a disparu, et n’est plus le centre de l’attention.

Peut importe les idoles et les mensonges que les Hommes veulent célébrer à cette période. Pour Dieu, Noël c’est l’accomplissement de son plan prévu depuis toujours. C’est la venue, l’incarnation et la naissance de Jésus pour nous. C’est l’expression de l’Amour divin pour sa création. Lisons sans plus tarder  Mt 1:18–25

« Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils aient habité ensemble. 19Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. 20Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; 21elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. 22 Tout cela arriva afin que s’accomplisse ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: 23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, Et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous. 24 Joseph s’étant réveillé fit ce que l’ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui. 25Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle ait enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus. »

A propos de l'auteur

Fabien Boinet

Disciple de Jésus-Christ, mari d'une femme extraordinaire et père de 4 formidables enfants. Pasteur principal de l'Eglise Evangélique Versailles Clagny, je suis aussi blogueur & podcaster quand l'agenda n'est pas trop chargé