Sélectionner une page

Pas à pas: franchir les étapes pour arriver à destination

3 Nov, 2018Edito

Voilà plusieurs semaines que nous parlons de la vision, que nous prenons le temps de l’aborder régulièrement à différents moments, sur différents supports. C’est un grand voyage que nous avons entrepris ensemble et mon désir est que nous puissions arriver au bout de ce voyage.

Le mois dernier, nous avions pris le temps de revoir ensemble les grands points de cette vision. Comme promis ce mois-ci nous passons en revue la grande étape de cette année. Un homme a dit un jour: « la meilleure méthode pour gravir la plus haute montagne c’est de faire un pas à la fois »

Je crois que nous ne pouvons pas arriver au sommet en un seul pas, une seule étape, IL est important de le faire au bon rythme. Si on vous transportait instantanément en haut de la plus haute montagne, vous feriez certainement un malaise. Votre corps n’aurait pas eu le temps de s’habituer aux changements de pression atmosphérique, au manque d’oxygène, au froid etc. Tout changement, tout cheminement prend du temps et exige que nous avancions progressivement dans la bonne direction.

J’aimerai vous résumer les grands points sur lesquels vont se concentrer nos efforts cette année. Voici le schéma que j’ai présenté aux responsables de l’église et qui synthétise les petits pas que nous voulons faire ensemble cette année.

Nous voulons cette année travailler à nous approprier le trésor, c’est à dire faire en sorte que Jésus soit et devienne toujours plus notre trésor.

Dans le livre des Actes au chapitre 2 et au verset 42&43, il est écrit  » Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. La crainte s’emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres. »

A la naissance de l’église, chacun persévérait dans l’enseignement, la communion fraternelle, la fraction du pain et dans les prières. Cela les amenait à grandir dans leur foi, dans leur relation avec le Seigneur et il y avait une sainte crainte du nom de Dieu. Chacun faisait de Dieu le centre de sa vie et de ses préoccupations, et l’action de Dieu parmi eux était puissante.

De la même manière pour nous je crois que nous devons nous aussi persévérer dans chacun de ces domaines si nous voulons que Dieu soit réellement notre trésor, le centre de notre attention et de notre vie.

 

L’Adoration: 

Nous voulons progresser sur la manière dont nous vivons l’adoration et la louange en tant que communauté mais aussi individuellement. Si Jésus est notre trésor, il faut que cela se voit et s’entende. Nous voulons le vivre pleinement lors de nos rassemblements au travers d’une ferveur et d’un coeur passionné pour celui qui a changé toute notre vie.

Pour nous aider à progresser dans ce domaine, des soirées louanges ont été programmées tout au long de l’année afin que nos coeurs puissent s’encourager à persévérer dans l’adoration et la louange pour notre Dieu tout puissant. Nous voulons consacrer du temps à ce que Dieu soit élevé et à ce que sa présence nous amène à persévérer toujours plus dans la sainte crainte de son nom.

De plus avec les équipes de louange nous voulons progresser et  nous améliorer pour la conduite des temps de louange et d’adoration. Notre désir est que chaque personne de l’église puisse apprendre à chérir la présence de Dieu dans sa vie quotidienne et lors de chaque rencontre.

 

La fraction du pain:

La sainte cène est le point d’orgue de nos cultes. C’est à la fois un temps de commémoration, un temps de fête et un temps de communion. Nous voulons travailler sur la manière dont nous vivons et pratiquons ces moments pour qu’ils soient centrés sur Lui entièrement, qu’ils soient source d’adoration et de louange. Nous voulons veiller à ce que cela ne devienne jamais un rite religieux. C’est pourquoi nous voulons questionner nos pratiques: Qu’est ce qui est biblique? Qu’est-ce qui est culturel? Vivons nous pleinement ce moment?

 

La prière: 

La prière est un élément essentiel de la vie chrétienne. Sans elle, notre piété est vide et sans valeur. La prière est le moyen par lequel nous parlons à Dieu, par lequel nous prenons position pour ce qui a de l’importance à nos yeux, un moyen par lequel nous manifestons l’amour que nous avons pour Dieu et notre prochain.

Je prie pour que notre église soit connue pour sa piété. Nous voulons être une église qui prie et qui vit des percées spirituelles. Tous les hommes et femmes de Dieu qui ont porté du fruit avait un ministère de prière et un entourage qui priait en leur faveur. Jésus lui-même prie et intercède nuit et jour en notre faveur! Si les apôtres pouvaient faire des miracles et changer leur monde c’est parce qu’ils persévéraient dans la prière avec l’église.

C’est pourquoi nous voulons travailler fort à ce que la prière soit centrale dans nos vies, dans notre communauté. Que ce soit par des temps de jeûne et de prière, des temps de recherche de Dieu, des enseignements, ou encore par des moments spéciaux comme avec nos fréres de Corée, Nous désirons que notre ferveur dans la prière soit grande.

Paul dira: « Priez sans cesse! » Je crois que la prière amène des temps de rafraichissement et de visitation du Saint- Esprit, qu’elle nous permet de grandir dans notre intimité avec Jésus et qu’elle nous fait grandir dans l’unité. Je vous encourage à prendre part à ces efforts de prière et à persévérer dans la prière.

 

L’enseignement:

La prière ne va jamais sans la Parole de Dieu. Ce sont les deux choses essentielles qui amènent toujours la vie et de véritables réveils spirituels. Nous voulons veiller à ce que chacun puisse grandir dans sa connaissance de Jésus, dans la connaissance de sa merveilleuse personne et de son oeuvre parfaite. C’est pourquoi nous mettons en place des outils afin que la Parole de Dieu puisse produire tout son effet dans nos vies. Par exemple: les enseignements sont disponibles en podcast pour pouvoir être étudié autant que nécessaire, des messages complémentaires sous formes audio (Podcast Plod) sont également disponibles afin de vous aider à aller plus en profondeur avec les enseignements apportés les dimanches au culte. Des cours bibliques tout au long de l’année sont également à votre disposition pour vous aider a progresser dans votre vie de disciple. Le Blog PH38 est également un outil à votre disposition pour persévérer dans les enseignements et la vision de notre église.

 

La communion: 

Nous croyons que la communion fraternelle a tout autant d’importance que la piété personnelle. Elle est source de croissance, et d’édification. Elle nous donne l’opportunité de recevoir des autres et de donner à ceux qui nous entourent.

Parfois cette communion est mise à mal par les différences qui semblent nous opposer. La première église n’a pas été trés différente de nous à ce sujet. Elle avait aussi ses défis culturels: Juifs et païens ont du apprendre à vivre ensemble et à vivre le plan de Dieu. Nous ne sommes ni mieux, ni pire mais nos défis sont du même acabit.

Ce qui est parfois un sujet d’incompréhension, de tensions doit devenir une force. La manifestation de la vie de l’esprit, l’exercice des dons spirituels est au milieu de nous parfois un sujet de tensions et d’incompréhension. C’est pourquoi, Il nous faut travailler et nous laisser enseigner afin d’entrer dans une meilleure pratique des dons spirituels. Car ces dons sont source de bienfaits et d’édification. C’est pourquoi nous avons pensé qu’un grand séminaire à la Pentecôte sur ce sujet pourrait nous aider à avancer et à vivre paisiblement la plénitude de l’Esprit pour l’édification du corps, l’Eglise.

Plus encore, nous vous encourageons à saisir toutes occasions pour grandir et persévérer dans la communion fraternelle: les occasions sont nombreuses pour apprendre à se connaitre, pour prendre soin les uns des autres, pour vivre l’amour de Christ et l’unité. Groupe de maison, groupe de femmes, groupe d’hommes, jeunesse, amitiés, etc. sont autant d’opportunité d’aller plus loins et de vivre cette communion qui fait la différence…

Tout cela mis bout à bout, semble trop, mais un pas à la fois et tout devient possible. Cependant, rappelons nous cette chose essentielle: Sans Jésus nous ne pouvons rien faire, pas même apporter de véritables changements. C’est lui qui agira et changera ce qui doit être changé. Il le fera par la puissance de sa Parole et de son Esprit. Si tout est rendu possible en Lui, cela nécessite malgré tout que nous désirions réellement le changement. Il est vital, que nos coeurs soient disposés entre ses mains pour qu’il puisse y agir en toute liberté.

Seigneur, nous te laissons toute la place! Nous voulons que tu sois notre priorité! Nous voulons te suivre pas à pas sur le chemin du changement, de la vie et de la bénédictions!

A propos de l'auteur

Fabien Boinet

Disciple de Jésus-Christ, mari d'une femme extraordinaire et père de 4 formidables enfants. Pasteur principal de l'Eglise Evangélique Versailles Clagny, je suis aussi blogueur & podcaster quand l'agenda n'est pas trop chargé