Sélectionner une page

Pourquoi tu devrais aller dans un groupe de croissance en 2019

3 Déc, 2018Articles

Voilà quelques semaines que nous partageons à propos de la croissance. Il devient nécessaire de vous présenter un projet que nous mûrissons depuis plusieurs mois et qui vient également concrétiser les différentes orientations que nous avons prises en accord avec la vision de notre Eglise.
 
Vivre l’Eglise
 
Dieu a voulu l’Eglise. C’est lui qui en est à l’origine. Jésus bâtit son église, oeuvre en son sein, s’est donné pour elle afin qu’elle vive dans sa communion et demeure loin du péché. Si l’Eglise que nous formons est si importante pour Jésus, elle doit l’être tout autant pour nous. Nous ne pouvons pas envisager notre cheminement avec le Seigneur sans son Eglise.
 
La plupart du temps quand nous pensons à l’Eglise, nous pensons aux temps forts où elle se rassemble dans un même lieu pour célébrer Dieu, le Glorifier et se réjouir dans sa présence. Ce temps de culte, est propice à la manifestation de la présence divine, à l’action du saint Esprit qui veut édifier, corriger, guérir et bénir. Que ce soit par les chants, la célébration du Saint repas, ou la prédication de sa Parole, Dieu est à l’oeuvre au milieu des siens.
 
Cependant est ce que la vie de l’Eglise se résume uniquement à cela? Non nous voyons bien dans le livre des Actes que l’Eglise se réunissait au temple mais aussi à d’autres occasions. Car nous ne sommes pas l’Eglise uniquement le dimanche, c’est chaque jour, dans tous les domaines de nos existences que nous sommes appelés à Glorifier Dieu et à vivre l’unité avec l’Esprit de Dieu mais aussi les fréres et soeurs. Nous sommes une famille car celui qui nous a tous adopté et qui a fait de nous ses enfants légitimes c’est Dieu notre Père céleste.
 
L’Eglise ainsi se réunissait au temple mais avait aussi l’habitude de se réunir dans les maisons. Les chrétiens cherchaient à passer du temps ensemble en dehors des temps au temple. Ils voulaient ensemble persévérer dans l’enseignement des apôtres, dans la prière, dans les actions de grâce, dans la fraction du pain. Comme une famille, ils aimaient se fortifier et passer des temps de qualité ensemble.
 
« Dès lors, ils se réunissaient constamment pour se faire enseigner par les apôtres, pour vivre comme des frères en communion les uns avec les autres, pour rompre le pain et prier ensemble. […] Jour après jour, d’un commun accord, ils se retrouvaient dans la cour du Temple ;mais c’est dans leurs maisonsqu’ils rompaient le pain et qu’ils prenaient leurs repas dans la simplicité, la cordialité et la joie. Ils louaient Dieu continuellement et se faisaient aimer de tout le peuple. Chaque jour, le Seigneur ajoutait à leur communauté ceux qu’il sauvait. » (Ac 2:42–47)
 
L’Eglise dans les maisons c’est l’Eglise du quotidien
Vivre l’Eglise seulement le dimanche c’est déjà une bonne chose, mais c’est passer à côté de tout ce que Dieu a prévu pour nous. Ce que nous pouvons vivre à 150, 200, 3000 est différent de ce que nous pouvons vivre à 10, 15. La communion fraternelle ne peut pas se développer comme elle le devrait si on se contente de vivre l’Eglise le dimanche.
 
C’est l’Eglise de maison, l’Eglise au « Quotidien » qui va favoriser les échanges, aider la communion à devenir une réalité solide. Vivre l’Eglise de cette manière, c’est pouvoir prendre le temps de se parler, de dire ce qu’il y a dans notre coeur, de questionner. C’est l’occasion de s’enrichir les uns les autres par les dons et les expériences que Dieu nous a accordé dans notre cheminement personnel avec Lui. L’Eglise dans les maisons, c’est aussi l’Eglise qui entoure les bébés spirituels et les aide à grandir, leur permettant de prendre leur place au sein d’un environnement favorable et propice à la croissance. C’est pouvoir partager la parole de Dieu et prier les uns pour les autres, se réjouir ensemble des bénédictions reçues et pleurer ensemble lors des coups durs. L’Eglise de maison c’est vivre la famille de Dieu au quotidien.
 
Groupe de maison, groupe de croissance quelles différences?
Aujourd’hui nous avons au sein de notre assemblée 4 groupes de maison. Versailles, Vélizy, Le Chesnay et Toussus le Noble. Ce sont des lieux de partage et de croissance comme nous venons de le voir. Cependant nous aimerions amener cette dynamique déjà existante plus loin. Comme dans toute famille, vient le moment ou les enfants quittent le nid pour s’établir et fonder eux-mêmes leur foyer. C’est sain et biblique qui plus est!
 
Le problème justement est quand personne ne quitte le nid. Quelle tragédie si nos enfants ne grandissaient jamais et restaient pour toujours à la maison. C’est une tragédie pour les enfants car ils passeraient à côté de tellement d’opportunités et surtout, la vie finirai par s’éteindre car elle ne seraient plus transmises.  
 
C’est pour cette raison que nous croyons que les groupes de maisons doivent être d’abord des lieux de croissance spirituelle puis un lieu d’envoi pour que la vie se multiplie et que la famille s’agrandisse. Nous souhaitons vivement vivre l’Eglise au quotidien en suivant cette vision excellente.
 
Un Groupe de croissance: c’est accompagner la foi au quotidien et répondre à la Grande Mission
 
Notre désir est donc de modifier notre manière de faire afin de pouvoir donner à plus de personnes la possibilité de vivre cette expérience et qu’elles puissent le faire plus souvent.
 
Jusqu’à maintenant, les rencontres de maisons avaient lieux toutes les 2 semaines environ. Ces sessions étaient entrecoupées de réunion de prière à l’Eglise. Nous pensons que les choses doivent évoluer pour répondre mieux à vos besoins de vivre l’Eglise au quotidien.
 
Nous croyons que la régularité permet le progrès. C’est pourquoi nous pensons qu’il est nécessaire de proposer les groupes de croissance chaque semaine. 
 
Nous croyons que la proximité favorise la communion. C’est pourquoi, nous voulons proposer d’avantage de lieux de rencontre afin de vous faciliter la possibilité de vivre l’Eglise du quotidien. Nous sommes conscient que tout le monde n’habite pas à Versailles et nous travaillons à vous proposer des endroits centraux pouvant aider un plus grand nombre à participer.
 
Nous croyons qu’obéir à la volonté de Dieu est source de vie et de bénédiction. C’est pourquoi nous pensons que ces groupes de croissance sont appelés à vivre plusieurs saisons. A l’image d’une famille, ces groupes vivront un temps de croissance et de communion puis parvenu à une plus grande maturité, chacun désirera transmettre la vie, enfanter d’autres dans la foi, c’est la saison de l’enfantement et de la multiplication de la vie. 
 
Durant cette deuxième phase, le cocon familial restera disponible pour accompagner, encourager , fortifier tous ceux qui s’investiront dans cette mission. Cependant il ne sera plus le lieu de « vie », les rencontres seront plus espacées. Le grand groupe se répartira par deux ou trois personnes et  chaque binôme ainsi constitué prendra du temps chaque semaine pour aller vers ceux que le Seigneur leur mettra à coeur afin de petit à petit les amener au salut avec l’aide du Saint Esprit.
 
Nous croyons que cette dynamique apportera croissance et maturité à l’ensemble du corps de Christ et que l’Eglise glorifiera ainsi le père à Versailles et aux alentours.
 
Apporter le changement, oui mais paisiblement
Nous savons que tout changement durable prend du temps. Il faut que cela fasse sens pour tout le monde, il faut trouver la bonne cadence, le bon rythme. Jacob dira à Esaü son frère une parole sage:
 
 » Esaü dit: Partons, mettons-nous en route; j’irai devant toi. Jacob lui répondit: Mon seigneur sait que les enfants sont délicats, et que j’ai des brebis et des vaches qui allaitent; si l’on forçait leur marche un seul jour, tout le troupeau périrait. 14Que mon seigneur prenne les devants sur son serviteur; et moi, je suivrai lentement, au pas du troupeau qui me précédera, et au pas des enfants, jusqu’à ce que j’arrive chez mon seigneur, à Séir » (Ge 33:12–14)
 
Nous croyons que tout croyant devrait participer à un Groupe de croissance, se préparer à entrer dans la moisson et se mettre à l’oeuvre avec les frères et soeurs. Mais nous voulons prendre le temps d’accompagner cette vision et cette prise de direction. C’est pourquoi dans un premier temps les réunions de prière à l’église seront maintenues pour ceux qui ne participerons pas aux groupes de croissance. De plus, nous maintiendrons un ou deux groupes de maison dans leur forme actuelle afin que ceux qui ne veulent pas s’engager dans ce processus sans le comprendre aient le temps et l’opportunité de pouvoir le faire à leur rythme.
 
Les Groupes de croissance, c’est l’affaire de tous
 
Nous pensons que la croissance, la maturité, la transmission de cette vie, l’exercice de la foi et des dons sont l’affaire de tous ceux qui appartiennent à Jésus Christ. Et nous invitons chacun à prendre part à cette belle aventure. En attendant d’avoir des détails plus concrets comme les lieux, les horaires etc, nous vous invitons à réfléchir à comment y prendre part concrètement. Nous vous invitons à prier à ce sujet et à demander au Seigneur de vous montrer le besoin que vous avez de participer à la vie de l’Eglise en semaine. Merci de prier également pour nous afin que nous puissions prendre les bonnes décisions, les bonnes orientations dans la mise en oeuvre de ce projet.

A propos de l'auteur

Fabien Boinet

Disciple de Jésus-Christ, mari d'une femme extraordinaire et père de 4 formidables enfants. Pasteur principal de l'Eglise Evangélique Versailles Clagny, je suis aussi blogueur & podcaster quand l'agenda n'est pas trop chargé