Sélectionner une page

Quand la Corée vient bénir la France

13 Nov, 2018Flash Back, News

Voilà maintenant deux semaines que nos amis de Corée sont repartis dans leur pays. Ces 5 jours en leur compagnie ont été vraiment intenses à bien des égards. 

Pas moins de 10 personnes sont venues sur leur temps libre, à leur frais dans le seul objectif de prier, intercéder en notre faveur. 

Nos amis ont été logés et nourris par une équipe de choc. Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés de prés comme de loin pour la réussite de cette entreprise. Merci à Jacques et son équipe pour l’accueil chaleureux qu’ils ont donné et merci à vous tous pour les matelas, oreillers, duvets etc. Ce fût un véritable travail d’équipe qui a permis à nos amis de se sentir comme chez eux!

Durant les après-midis, nous avons eu l’occasion d’aller à différents endroits de la ville afin de prier pour les autorités, la population, les diverses instances religieuses, l’évangélisation de la région. Nous avons ainsi pu prier ensemble aux abords de la mairie, du château, de la cathédrale Saint Louis etc.

Plusieurs d’entre vous ont pu assister aux soirées de prières organisées le jeudi, le vendredi et le samedi. Durant ces moments, nous avons pu prier ensemble pour que la volonté de Dieu s’accomplisse dans notre ville, parmi notre génération.

Puis chaque nuit de 22H00 à 1H00 du matin, ils ont manifesté concrètement leur amour pour nous, en demandant avec ferveur que notre pays connaisse un réveil spirituel, un changement profond.

Dimanche fût une belle journée passée ensemble. Le matin nous avons été bénis et encouragés par toutes les attentions que nos fréres et soeurs de Corée avaient préparés pour nous. Des chants en français, des danses typiques de Corée, des rythmes de tambours et un message nous invitant à la persévérance dans la prière.

Voici un aperçu en vidéo:

Nous avons pu, grâce à notre frère Frédéric, visiter le château le dimanche après-midi leur donnant ainsi l’occasion d’être témoin de notre histoire si riche.

Lundi fût le dernier jour passé ensemble. Après les avoir déposé à leur hôtel dans la matinée, nous les avons retrouvé une dernière fois pour une soirée spéciale à l’Eglise Américaine de Paris.

Pas moins de 250 coréens, tous unis dans leur désir de bénir la France, ont une nouvelle fois souhaité nous encourager, nous bénir et prier pour nous. Cette soirée fut vraiment merveilleuse et ceux qui ont pu s’y rendre ont été encouragés par ces moments dans la présence de Dieu. Différentes instances du CNEF et de l’Eglise protestante étaient également présentes.

Cette première mission de prière en France a été une véritable réussite à bien des niveaux.

En conclusion, que faut-il retenir de tout cela?

Certes, notre culture est différente, notre manière de prier est différente, mais est-ce les formes qui importent vraiment?

Ce qui compte véritablement ce n’est pas les formes qui nous séparent mais plutôt l’Esprit qui nous uni. Ce que je retiens de cette expérience c’est avant tout un esprit fervent, un amour sincère, une simplicité attachante, un coeur vrai et attaché à la parole de Dieu.

Dans chacune de ces valeurs nous nous retrouvons! Je crois que nous avons beaucoup à apprendre de nos fréres coréens. Sans parler de forme, nous avons beaucoup à apprendre de leur ferveur et de leur discipline dans la prière. Ils exercent constamment leur foi en comptant sur Dieu pour intervenir. Ils refusent ce que l’oeil nu constate, ils prient, pleurent et réclament que la volonté de Dieu s’accomplisse dans notre pays.

Cette expérience doit être pour nous un point de départ, un challenge à nous mobiliser nous aussi dans ce combat. Nous sommes parfois victimes d’un défaitisme trés français, nous acceptons sans rien dire ce que pourtant nous devrions rejeter avec force. Que ce soit pour nous l’occasion de nous mobiliser à nouveau dans la prière, le combat spirituel afin que notre pays, notre ville, nos vies, nos familles soient bouleversées par l’action puissante de l’Esprit de Dieu.

Tout réveil spirituel est intrinsèquement lié à un retour à la Parole de Dieu et à la prière fervente. Tous les hommes et femmes de Dieu qui ont porté du fruit durant leur vie avaient un réel ministère de prière. Comment pourrions nous faire autrement?

Ce que je retiens c’est donc un exemple, un chemin à suivre pour que nos coeurs, comme les leurs,  désirent plus que tout que la volonté de Dieu s’accomplisse là où aujourd’hui le péché, les puissances et les dominations manifestent leur puissance. Christ a vaincu le monde! 

Je laisse le mot final au pasteur Kim qui nous remercie chaleureusement et nous encourage dans ce sens également:

A propos de l'auteur

Fabien Boinet

Disciple de Jésus-Christ, mari d'une femme extraordinaire et père de 4 formidables enfants. Pasteur principal de l'Eglise Evangélique Versailles Clagny, je suis aussi blogueur & podcaster quand l'agenda n'est pas trop chargé